La politique agricole commune (PAC) et son incidence sur les cultures de couverture

Introduction à la politique d’agriculture de conservation (PAC)

La politique agricole commune (PAC) implique une meilleure gestion de nos sols et des facteurs biologiques que nous gérons dans nos exploitations, ainsi qu’une utilisation correcte et efficace de l’eau. L’ensemencement de cultures de couverture ou de couvertures végétales, avec lesquelles nous faisons une défense naturelle de nos sols, soit en contribuant à la lutte contre l’érosion, soit en améliorant les facteurs physico-chimiques de nos sols.

Qu’est-ce que la PAC ?

Lapolitique agricole commune (PAC) englobe une relation entre le secteur agricole et la société. La PAC est présente dans tous les pays membres de l’Union européenne et ses principaux piliers sont :

– Soutien au secteur agricole et aux personnes qui composent ce secteur.

– Maintenir et conserver les pays et la nature de l’ensemble de l’UE

– Sauvegarder les zones rurales et les habitants de ces zones. Ainsi que de fixer la population dans les zones rurales afin de lutter contre l’exode rural.

– Encourager et aider la lutte contre le changement climatique.

– Consolider les femmes dans l’agriculture et assurer l’avenir du secteur par un changement de génération.

Impact sur l’agriculture biologique

La nouvelle PAC, en cours d’élaboration et qui entrera en vigueur en janvier 2023, aura un impact sur la réglementation agricole et plus particulièrement sur l’agriculture biologique.

Cette nouvelle PAC sera basée sur l’importance des pratiques écologiques, ces pratiques seront orientées vers la lutte contre le changement climatique et de nouvelles pratiques pour la défense et la protection de nos sols.

L’un des défis de cette nouvelle PAC est que les agriculteurs et les éleveurs puissent faire face au changement climatique tout en protégeant l’environnement et en préservant la biodiversité, mais sans affecter la rentabilité de leurs exploitations.

Soutien à la mise en œuvre de la PAC

La PAC est financée par des fonds européens, qui font partie du budget annuel de l’UE. La PAC comporte deux grands blocs d’aide directe par le biais de deux fonds :

– Fonds européen agricole de garantie (FEAGA) visant à fournir une aide directe et à financer des mesures de marché.

– Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER), destiné à financer le développement rural.

Impact sur les cultures de couverture

Cette nouvelle façon de concevoir l’agriculture de manière plus écologique et avec une meilleure interaction de tous les facteurs biologiques à notre disposition, conduira à une augmentation de l’utilisation des cultures de couverture au niveau européen.

La protection de nos sols, la lutte contre l’érosion, l’amélioration de la vie bactérienne bénéfique dans nos sols, la réserve d’eau dans le sol évitant l’évaporation, l’action naturelle de “labourage” des racines et bien d’autres facteurs sont quelques-unes des actions qui feront que les cultures de couverture seront présentes et joueront un rôle de premier plan dans la nouvelle PAC et dans notre nouvelle façon de comprendre l’agriculture.

Chez ESSEEDS, nous proposons différentes alternatives pour les semis biologiques, telles que Crescent Sunn ou Orium, qui peuvent être utilisées comme cultures de couverture. Si vous avez besoin de plus d’informations, veuillez nous contacter.

Abrir chat